Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/08/2009

lettre ouverte aux élus ruraux du Languedoc-Roussillon

Debout la République
---------Une certaine idée de la France------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mesdames, Messieurs,

Je me permet de vous adresser ce courrier pour vous faire part de l'attachement de Nicolas DUPONT-AIGNAN , Député Maire de Yerres et Président de DEBOUT LA REPUBLIQUE ainsi que de l'ensemble des membres de DEBOUT LA REPUBLIQUE BEZIERS en faveur de la défense des services publics.

Ce difficile combat , et plus particulièrement dans nos campagnes, ne pourra être gagné sans l'implication de l'ensemble de notre classe politique au delà de clivages  « moyen-âgeux » qui régissent notre république.

En effet après les fermetures de Trésoreries , de classes de maternelles et primaires depuis quelques années, nos valeurs républicaines sont en train d'être bradées à des investisseurs privés. Sous la pression de l'Organisation Mondiale de Commerce et en application des Accords Généraux du Commerce et des Services les bureaux de Poste de vos bourgs, de vos villages sont aujourd'hui menacés de disparition.

Ces bureaux « de vie  »  pour nombre de vos administrés ne sont déjà plus en sursis mais condamnés par les directives européennes.
Ne nous trompons pas après la fermeture des locaux se sera au tour de la distribution même du courrier d'être remis en cause, le passager six jours sur sept du facteur ne sera plus qu'un lointain souvenir alors pour vos administrés.
Il faudra alors faire des kilomètres en voiture, pour ceux qui ont la chance d'en disposer, pour aller chercher colis ou recommandés, le courrier sera distribué «  3 ou 4 jours par semaine sauf bien sur à payer plus cher....

DEBOUT LA REPUBLIQUE compte profiter de la prochaine campagne régionale pour interpeller les autres candidats et alerter l'opinion sur ce sujet.
Bon nombre d'entre vous ont déjà manifesté de plusieurs façons leurs craintes. Aujourd'hui il nous faut demander des comptes à nos représentants, ne doivent-ils pas tenir le même discours dans nos campagnes, dans notre région qu'à Paris ou Bruxelles.

Le gouvernement, la direction de La Poste peuvent promettre que le statut de fonctionnaire des postiers ne sera pas remis en cause, ils peuvent promettre que le système de distribution du courrier ne sera pas remis en cause.... ces belles promesses ne dureront qu'un temps, ils (UMP, PS, MODEM,...) ont abandonné à Bruxelles , à la commission européenne, les décisions sur les services, aujourd'hui le statut de la Poste interdit à la France de garder notre service public , nous devons leur interdire de nous mentir. La Poste doit se moderniser mais ne pas disparaitre...

La création d'un partenariat entre la Région et La Poste comme jadis la Région a su le faire avec la SNCF pour préserver les lignes TER peut nous permettre de sauver les bureaux de Poste , sauver nos emplois.

OSONS « VIVRE AUTREMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON ».

Grégoire ANNET
DLR BEZIERS

Les commentaires sont fermés.