Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/02/2010

ELECTIONS REGIONALES : UNE PRE-CAMPAGNE AFFLIGEANTE...

 

 

 

 

"AFFLIGEANT"

 

Quel autre adjectif pourrions nous employer pour décrire la pantomime que nous offre depuis quelques semaines “les socialistes héraultais” ?

Le bureau national parisien jouant la “vierge effarouchée” devant les propos de notre Président de Région, G. FRECHE. De qui se moque-t-on ?

Ce dernier ne nous a-t-il pas déjà habitué a de semblables propos.

Les Harkis, les membres de l'équipe nationale de football, 93 % des électeurs du languedoc-Roussillon n'avaient-ils pas été préalablement victime de ce que certains qualifient d'écarts quand d'autres ni voient que les signes que le franc-parlé ou la gouaille d'un homme du Sud.

Pourtant, un homme politique doit-il pour amuser sa plèbe tomber dans de tels clichés ?

 

Des projets, des idées pour la Région, tel ne devrait-il pas plutôt être question dans cette période de pré-campagne régionale plutôt que des éternelles querelles de clochers, des éternelles guerres entre petits seigneurs locaux à l'image d'un moyen âge féodal marqué par ces batailles entre châtelains !

Car a être nostalgique de cette période nombreux responsables politiques actuelles ont oublié de conserver l'esprit chevaleresque de la même période.

 

Le languedoc-Roussillon a cruellement besoin d'un projet d'avenir, d'un projet pour améliorer le bienêtre de ces habitants, un projet axé sur le développement durable, le tourisme, le transport des marchandises et des hommes,...

 

Espérons que le prochain Président du Conseil Régional n'aura d'autre but que de tenter de faire entrer notre Région dans le nouvel millénaire pour en faire du LANGUEDOC ROUSSILLON un modèle de dynamisme, de modernité dans un ensemble méditéranéen porteur d'avenir pour toutes les populations qui le compose.

 

Quelques signes dans les projets des divers candidats pourront être porteur d'avenir, comme par exemple :

 

  • Des marchés publics privilégiant les investisseurs régionaux optimisant le développement durable, (filière “Bio” pour la restauration dans les lycées, énergies alternatives, ....)

     

  • Réinvestir les dizaines de Millions d'Euros “perdus” depuis des mois dans des plans de communication coûteux pour les réinjecter dans les zones rurales, notre “arrière pays” pour lutter contre l'enclavement de sa population, ne serait -il pas raisonnable en effet d'ouvrir des “maisons locales de la Région” dans les bourgs ou les services publics nationaux fermes (Bureau de Poste, agence CAF,...) plutôt que des somptueux locaux sur la 5ème Avenue de New-York ?

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.