Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/11/2010

Le Gaullisme : "Une philosophie politique"

A moins d'une semaine du 09 novembre , jour anniversaire de la disparition du Général De Gaulle, les militants de DLR BEZIERS ont souhaité donner la parole à l'un de ces membres, Grégoire ANNET ( Délégué de la 6ème circonscription de l'Hérault), pour savoir ce qu'il pensait de l'héritage du Général De Gaulle 40 ans après sa mort, du gaullisme et de l'avenir de celui-ci dans la France du XXIème siècle.


 

appel-18-juin-jpg.jpg

 

Dans quelques jours, le 09 novembre 2010, les Gaullistes vont commémorer le quarantième anniversaire de la mort du décès du Général De Gaulle. Cette anniversaire coïncide cette année avec le 70 ème anniversaire de l'Appel du 18 juin qui a été fêté en grande pompe par Nicolas Sarkosy à Londres. Que représente pour vous ces deux événements ?

 

 

La signification n'est pas la même.

Le 18 juin c'est le symbole d'une France indépendante qui a refusé le fatalisme de la collaboration, d'une nation fière de son histoire.

Le 09 novembre c'est avant tout une journée de receuillement , de souvenir pour l'homme qui a durant près de 30 ans incarné cette France.

D'une certaine manière le 18 juin c'est le gaullisme que l'on fête, le 09 novembre c'est le Général que l'on commémore.

Maintenant si j'ai apprécié que notre Président participe aux cérémonies du 18 juin dernier à Londres je sais également que cet hommage était plus intéressé que sincère.

 

Justement comment peux-t-on se définir “gaulliste” 40 ans après la mort du Général De Gaulle ?

 

D'abord parce que si le gaullisme est évidemment lié au Général, à son action politique pendant près de trente années ce n'est pas seulement cela. Le Gaullisme c'est aussi une philosophie politique.

Une philosophie qui est marquée par le refus des dogmatismes politiques , ceux-là même qui ont ébranlés tout le vingtième siècle comme le marxisme ou le libéralisme économique dit classique mais que je nomme “sauvage”.

Celui-là même qui aujoud'hui plonge la France, l'Europe, l'ensemble du monde dans une grande et grave crise économico-financière.

Cette philosophie politique c'est avant tout faire preuve de pragmatisme, le Général De Gaulle a fait preuve d'un grand sens d'adaptation durant toute son action politique de 1939 à 1969, il a su s'adapter aux circonstances. Voilà à mon sens le fondement du gaullisme.

Maintenant je n'ai pas la prétention de pouvoir aujoud'hui vous définir le gaullisme, parce que je gaullisme c'est à la fois l'action politique du Général De Gaulle mais c'est aussi un esprit , une conception de la démocratie basée en grande partie au lien entre un chef, le représentant des français, et le peuple.

 

Mais concrètement une politique gaulliste en France aujourd'hui , qu'est-ce que cela pourrait être ?

Bien évidemment le gaullisme repose sur des fondements politiques.

En premier lien je citerais l'Indépendance Nationale mais également un grand humanisme. Héritage à la fois de mille ans d'Histoire de France marqué par une culture chrétienne dès l'époque médiévale mais également par le siècle des lumières , la Révolution Française, la Révolution industrielle.

Cet humanisme nous le retrouvons dans le refus du libéralisme économique classique comme je viens de le dire précédemment.

 

Vous êtes le représentant de DEBOUT LA REPUBLIQUE, parti “gaulliste et républicain” sur le biterrois. En quoi ce mouvement peut prétendre à être le représentant du gaullisme en 2010, d'autres mouvements comme l'association de Michèle ALLIOT-MARIE , “ LE CHENE” se présentent également comme les représentants du gaullisme du XXI ème siècle ?,

 

Je crois qu'il est difficile de croire que M.ALLIOT-MARIE et les membres de son mouvement soient les représentants légitimes du gaullisme aujourd'hui, ils font partis de l'U.M.P. , du parti de Nicolas Sarkosy et ce dernier n'est pas et n'a d'ailleurs jamais été gaulliste, c'est même à mon sens un anti-gaulliste.

Le Gaullisme c'est l'indépendance nationale , le refus de faire de la France un vassal d'organes supranationaux tels que l'OTAN, la Communauté Européenne.

Alors depuis 2007 après le retour de la France dans l'OTAN ou l'image du servage de notre gouvernement face à la commission européenne , l'exemple de Mme READING en étant le dernier exemple en date, pensez-vous que notre Président mène une politique gaulliste ?

Je viens de parler du “servage” car ces derniers mois je n'ai vraiment pas l'impression que notre Président , nos ministres soient plus considérés par les fonctionnaires bruxellois que les serfs au 11/12 ème siècle dans la société médiévale. Je trouve beaucoup plus de gaullisme dans la politique mené au 12 ème siècle par Louis IX que dans celle de notre Président actuel.

Vous me parliez dans votre question de ma fonction locale, nous avons justement à DLR tenté de faire preuve de bon sens sur les sujets locaux qui engagent le biterrois pour les prochaines années, je pense à la ligne LGV et à l'implentation de la future gare TGV mais également à l'aménagement du centre-ville avec l'ouverture de carrrefour de l'Hours ou encore à l'avenir de l'Aéroport de Béziers-Vias.

 

Pour vous Nicolas SARKOSY n'est pas un héritié du gaullisme ?

 

Non, il est issu de la droite libérale, celle de Georges POMPIDOU et d'Edouard BALLADUR, la droite du grand capital , des banquiers d'affaires.

Souvenez-vous du résultat du référendum de 2005, pensez-vous que notre Président ait un quelconque respect du peuple après l'avoir bafoué de la sorte dès son élection en acceptant de signer le Traité de Lisbonne.

Il y a surement chez notre Président un certain “Bonapartisme”. Pour certain cela peut paraitre du “Gaullisme”.

Mais d”un côté cela se traduit par un Président omniprésent , toujours en guerre contre ces ennemis, prêt même à les inventer s'il n'en a plus. De l'autre, dans l'esprit gaulliste si la Présidence doit être forte elle doit aussi être à l'écoute du peuple.

Je parlais du référendum à l'instant, il est l'image même du gaullisme du lien entre le chef de l'Etat et la nation.

 

Dominique de Villepin a lancé le 19 juin dernier son mouvement qu'il a lui même qualifié d'”au dessus des partis”, “du clivage droite/gauche”, la date n'a surement pas été choisie au hasard, alors pour vous D.D.V. à l'Elysée comme il semble s'y préparer cela pourrait-il être le retour du gaullisme à la tête de l'Etat ?

 

 

Difficile de croire que l'homme qui en 2002 au côté de Jacques CHIRAC a participé à la fin du RPR , héritié d'une certaine manière des mouvements gaullistes RPF ou UNR des années 50/60 puisse demain être le représentant du gaullisme.

D'ailleurs, le programme qu'il semble vouloir proposer pour 2012 n'est pas fondé sur les valeurs du gaullisme.

Vous savez, se présenter “au dessus des partis”, “en dehors du clivage droite-gauche” ne suffit pas à être gaulliste. C'est du centrisme ou du modem(isme) tout au plus.

Je n'ai pas entendu DDV remettre en cause la participation de la France à l'OTAN

Je n'ai pas entendu DDV remettre en cause les règles du système économique ultralibéral qui nous est imposé par Bruxelles, par l'Organisation Mondiale du Commerce.

Alors bien sur il partage avec les gaullistes une certaine vision de la France. Une France rayonnante dans le monde mais cela ne suffit pas , cela ne suffira pas pour demain permettre à notre nation de se relèver économiquement.

 

A vos yeux seul Nicolas DUPONT-AIGNAN Président de DEBOUT LA REPUBLIQUE incarne aujoud'hui les valeurs gaullistes ?

 

Je crois que la question n'est pas de savoir si NDA est aujoud'hui le seul représentant du gaullisme sur l'échiquier politique national. En tout cas je suis convaincu qu'il est le seul à proposer pour 2012 un programme politique gaulliste.

C'est à dire basé sur une indépendance nationale, sur le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, sur un gaullisme social marqué par le refus d'une soumission à l'ultra libéralisme sauvage , sur le respect de l'autorité de l'Etat, sur la solidarité nationale entre les citoyens et les territoires urbains comme ruraux.

NDA est le seul qui propose une série de référendums en cas d'élection simplement parce qu'il est convaincu qu'il doit exister un lien fort entre le Président de la République et son peuple.

 

Pour conclure, le gaullisme, un courant politique d'avenir à votre avis ?

 

Comment pourrai-je le penser autrement. L'histoire du XX siècle a démontré que l'ultralibéralisme et le socialisme étaient des échecs. Je pense que le gaullisme peut être cette fameuse “troisième voie” pour mener une politique économique et sociale juste en Europe dans le respect des nations.

 

IM-3402-Photo-officielle-du-President-De-Gaulle.jpg

 

 

 

Commentaires

A mon avis vous avez tort de qualifier Sarkosy de liberal. La politique qu'il conduit depuis 2005 est plutot la politique de ce que j'appele une politique de "DROITE SOCIALISTE" qui de ce fait nous conduit à la ruine.

Écrit par : Moulin | 03/11/2010

Merci de nous donner une image positive du gaullisme après l'émission partisane sur France 2...

Écrit par : nathalie | 04/11/2010

je souhaiterai rencontrer quelqu'un du partie gauliste sur Béthune 62
merci de me répondre
contact 0613640309

Écrit par : Bruno Barrey | 31/01/2011

Bonsoir Bruno,
Votre demande a été transmise au siège national de Debout la République mais vous pouvez trouver des correspondants locaux pour votre département directement sur notre site national en cliquant sur votre région :

http://www.debout-la-republique.fr/index.php?page=DLR_France

Cordialement,

Écrit par : DLR BEZIERS | 31/01/2011

Le gaullisme : origines, histoire, principes et héritages.
http://www.blogactualite.org/2014/05/le-dico-des-idees-le-gaullisme.html

Écrit par : v | 02/05/2014

Les commentaires sont fermés.