Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/01/2010

Fermeture tardive des discothèques en 2010

 

Ubuesque ou tragique, il me semble difficile de qualifier avec certitudes une décision gouvernementale qui est passée quasi inaperçue en cette fin d'année 2009.

En effet en 2010 les discothèques de France vont pouvoir fermer leurs portes à 07H00 du matin.

Bien sur immédiatement le gouvernement s'est empressé de nous préciser que l'alcool ne pourra plus être servi à l'intérieur après 5H30.

Que doit-on penser d'une telle décision ?

Depuis des années les gouvernements succésifs n'ont eu de cesse que de tenter, campagnes après campagnes, décisions après décisions, de faire baisser le nombre de morts et blessés sur nos routes de France.

Et là, en l'espace d'une décision des années de travail, de maigres résultats risquent d'être remises en causes.

Le lobbing de la nuit aurait-il gagné au détriment de dizaines, de centaines de vies humaines ?

Il semble opportum que nous prenions tous en compte quelques réalitées :

  - En terme d'élimination des effets de l'alcool dans le sang, 01H30 permet tout au plus de faire baisser le taux d'alcoolémie d'un individu de quelques 2 ou 3 dixièmes de degré d'alcool, soit un ou deux verres grands maximum et encore pour le vin et les alcools "légers" en taux d'alcoolisation.

    Un individu sous l'emprise de l'alcool à 05H30 le sera toujours ves 07H00 du matin

   - Aucune loi ne peut obliger un établissement privé, discothèques comprises, à rester ouvert si la direction décide de fermer  avant l'heure légale

     Un propriétaire de discothèque pourra ainsi servir de l'alcool au bar jusqu'à 05H30 pour ensuite fermer son établissement vers 06H00 par exemple car plus de vente d'alcool = plus d'argent = du personnel à payer pour rien....

  - Pour avoir "fréquenté" ces établissements il y a fort longtemps peut être mais pendant quelques années (au grand dame de mes parents pour dire la vérité) , je me souviens de ces relances "micro" : "fermeture du bar dans 15 minutes" : vous vous en doutez l'affluence de ce bar dans les minutes qui suivaient démontrait le besoin de se désaltérer pour la plupart des consommateurs présents. Et, contrairement à la vente de billets pour un concert ou un événement sportif le nombre de verres par personne n'avait pas de seuil limite, ainsi deux ou trois verres à la main les consommateurs regagnés "difficilement" une table, un coin du bar pour poser leur "grall" 

     L'interdiction de vendre de l'alcool au bar des discothèques n'empechera pas les consommateurs de continuer à se désaltérer au whisky, gin ou vodka.

Pour l'instant nous n'avons abordé que les sujets ou questions concernant l'intérieur des discothèques, abordons dorénavant les "sorties" :

   - Hier encore des personnes,  nos enfants , petits-enfants, prenaient le volant "limites" à les entendre pour rentrer chez eux, chez vous? il était 04H30 / 05H00 , demain ces mêmes personnes reprendront la route vers 07H00/07H30.

Posons nous la question du nombre de fois où en 2009 par exemple nous nous sommes retrouvés au volant de notre voiture, seul ou en famille vers 05H00 sur nos routes françaises ? Une fois deux ou trois fois peut-être à l'occasion d'un départ en week-end, en vacances.

Posez-vous maintenant la même question mais non plus vers 05H00 mais vers 07H00/07H30 !!!!

     Et oui, pour faire simple le flux de circulation vers 07H00 n'a plus rien à voir avec celui de 05H00, que se soit pour nous rendre au travail en semaine et quelques fois le week-end (infirmières, pompiers, employés dans le commerce et le loisir,..) des millions de français se trouvent tous les matins de l'année sur nos routes.

Posez-vous la question de savoir se qu'il serait advenu si la voiture apperçu le dimanche matin dans un fossé au lieu de faire une sortie de route seule dans un virage vers 05H00 aurait croisé ce même matin là vers 07H00 une famille en train de se rendre chez les grands parents pour le repas dominical.

 

Devant quelques remous un responsable UMP a déclaré qu'ils ne manqueraient pas d'observer l'évolution des chiffres de l'insécurité routière dans les mois à venir. Il faut simplement rappeler à ce monsieur que derrière chaque petits "chiffres" qu'ils observeront des enfants, des femmes , des hommes auront perdu la vie, des familles seront plongés dans un drame,....

Nous nous souvenons tous de ce tragique accident survenu durant la Féria de Béziers cet été endeuillant, non, décimant une famille entière de touristes (parents et enfants) : le constat est clair : les faits se sont produits vers 08H00 ce matin là, à 05H00 du matin je suis certain que même "fatigué" le chauffard n'aurait fait qu'une victime : lui