Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/06/2010

"Rien ne va plus, faites vos jeux… en ligne" !

Ainsi à ce jour 17 licences pour 11 opérateurs ont été délivrées par la nouvelle autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL).

 Pourtant les risques qu'une telle ouverture véhicule sont réels pour notre société, nos ménages :

- risques sanitaires et sociaux avec la multiplication de l'offre de jeu en ligne,

-  risques d'ordre public avec une porte ouverte au blanchiment d'argent,  

-  risques juridiques avec des contestations à venir, y compris au niveau européen, sur les conditions d'attribution des licences,

Quant aux bénéfices, ils sont encore à trouver, nuls sur le plan de l'emploi, et des plus incertains sur le plan fiscal, la plupart des opérateurs étant installés à l'étranger dans des paradis fiscaux (Malte,...)

Alors même si l'ARJEL, nouvelle autorité de régulation,  lance en parallèle une campagne de prévention sur Internet qui diffuse des vidéos incitant les joueurs à utiliser les portails légaux, oblige les opérateurs a informer les "clients" sur les dangers à l'addiction par exemple certains risques (accès des sites aux mineurs par exemple,..) demeurent et nous sommes en droit de nous poser plusieurs questions :

Ces précautions prises par cet organisme seront-elles suffisantes ?

Les jeux en ligne ne vont-ils pas avoir un facteur aggravant comparé à la dépendance aux jeux classiques ?

 Les paris sur Internet vont-ils entraîner de graves conséquences sur les ménages déjà plongés dans le surendettement ?

 Serait-il de mauvaise fois alors que de penser que l'empressement du gouvernement à défendre des intérêts privés dont certains font partis des "amis du Fouquet's" ....