Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/03/2010

Le choix de la raison a défaut de celui du coeur...

La tristesse politique de nos dirigeants est contagieuse, en effet les déclarations affligeantes qu'il nous a été donné de voir hier soir à l'issue du scrutin ne présagent pas pour notre pays d'un avenir radieux.

Si l'"Ecole des Fans" a berçé pour nombreux d'entre nous notre enfance , nous avons eu le droit hier à l'école des fan-és- :

"Nous sommes en tête dans plus de région ce soir qu'en 2004" (dirigeant UMP)

"le front national fait moins qu'en 2004" (journaliste I-Télé)

"l'abstention ne permet pas de... enjeu national." (membre éminent du gouvernement)

Mesdames, Messieurs vous pourrez toujours trouver une explication mais le bilan est simple : la démocratie française est malade, le mal qui l'a ronge est profond, la France souffre d'une absence d'ESPOIR, un espoir en une vie meilleure, un espoir en un avenir meilleur pour les générations futures,...  

L'absention, cette trop fameuse absentition, symbole pour les uns d'un rejet d'une politique nationale du Président , symbole pour les autres d'une absence d'identité régionale peut faire l'objet de toutes les analyses , de toute les études ; Les français n'ont plus envie, plus envie de voter, plus envie de faire confiance , plus envie de se faire berner, années après années, majorité après majorité.

Et, la démocratie c'est aussi avoir le choix .... de rester chez soi, de profiter du dimanche pour sortir en famille et quand l'espoir n'existe plus chez nos concitoyens c'est toute la démocratie qui mise en danger.  

Le représentant  de la majorité présidentielle réalise en Languedoc-Roussillon le seul score en métropole sous la barre symbolique  des 20 % des suffrages exprimés alors qu'il proposait une liste d'ouverture. Mais à trop ouvrir , "sa maison" est devenue semble-til la maison des courants d'air où les voix qui se sont envolés :

MAJORITE PRESIDENTIELLE (U.M.P., Nouveau Centre, Gauche moderne, M.P.F., ... )ou l'Union des Courants ...d'Air

Il faut dès aujourd'hui reconstruire un vrai et grand projet basé sur des valeurs républicaines et gaullistes pour redonner l'espoir aux français, l'espoir en un avenir meilleur.

Le Languedoc-Roussillon mérite mieux ....

En amour il faut quelquefois faire le choix de la raison à défaut de celui du coeur, il semble qu'en politique il nous fasse faire de même dimanche prochain.

 

11/03/2010

BEZIERS, VILLE DU LANGUEDOC ROUSSILLON ?

J'ai reçu ce matin dans ma boite aux lettres le magazine du Conseil Régional pour notre région LANGUEDOC ROUSSILLON. Après avoir lu avec grand intérêt  je me pose tout de même des questions :

BEZIERS est-elle en Languedoc-Roussillon ?

BEZIERS est-elle l'une des grandes villes de la Région ? 

Vous pouvez chercher, et chercher encore : pour trouver une "action" de la Région sur le bittérois il vous faudra être trés fort....le nom même de la ville n'est jamais cité.

Alors bien sur certains iront dire que des investissements ont été réalisés durant les années, les mois passés, et que cette absence n'est que le fruit du hasard !!

Est-il utile de vous dire que la lutte contre l'ostracisme qui frappe Béziers par la majorité régionale depuis des années doit demeurer le "combat premier" des bittérois qui sont attachés aux valeurs républicaines de notre pays ?

 Dimanche : défendons nos valeurs....défendez vos valeurs !!!

08/02/2010

ELECTIONS REGIONALES : UNE PRE-CAMPAGNE AFFLIGEANTE...

 

 

 

 

"AFFLIGEANT"

 

Quel autre adjectif pourrions nous employer pour décrire la pantomime que nous offre depuis quelques semaines “les socialistes héraultais” ?

Le bureau national parisien jouant la “vierge effarouchée” devant les propos de notre Président de Région, G. FRECHE. De qui se moque-t-on ?

Ce dernier ne nous a-t-il pas déjà habitué a de semblables propos.

Les Harkis, les membres de l'équipe nationale de football, 93 % des électeurs du languedoc-Roussillon n'avaient-ils pas été préalablement victime de ce que certains qualifient d'écarts quand d'autres ni voient que les signes que le franc-parlé ou la gouaille d'un homme du Sud.

Pourtant, un homme politique doit-il pour amuser sa plèbe tomber dans de tels clichés ?

 

Des projets, des idées pour la Région, tel ne devrait-il pas plutôt être question dans cette période de pré-campagne régionale plutôt que des éternelles querelles de clochers, des éternelles guerres entre petits seigneurs locaux à l'image d'un moyen âge féodal marqué par ces batailles entre châtelains !

Car a être nostalgique de cette période nombreux responsables politiques actuelles ont oublié de conserver l'esprit chevaleresque de la même période.

 

Le languedoc-Roussillon a cruellement besoin d'un projet d'avenir, d'un projet pour améliorer le bienêtre de ces habitants, un projet axé sur le développement durable, le tourisme, le transport des marchandises et des hommes,...

 

Espérons que le prochain Président du Conseil Régional n'aura d'autre but que de tenter de faire entrer notre Région dans le nouvel millénaire pour en faire du LANGUEDOC ROUSSILLON un modèle de dynamisme, de modernité dans un ensemble méditéranéen porteur d'avenir pour toutes les populations qui le compose.

 

Quelques signes dans les projets des divers candidats pourront être porteur d'avenir, comme par exemple :

 

  • Des marchés publics privilégiant les investisseurs régionaux optimisant le développement durable, (filière “Bio” pour la restauration dans les lycées, énergies alternatives, ....)

     

  • Réinvestir les dizaines de Millions d'Euros “perdus” depuis des mois dans des plans de communication coûteux pour les réinjecter dans les zones rurales, notre “arrière pays” pour lutter contre l'enclavement de sa population, ne serait -il pas raisonnable en effet d'ouvrir des “maisons locales de la Région” dans les bourgs ou les services publics nationaux fermes (Bureau de Poste, agence CAF,...) plutôt que des somptueux locaux sur la 5ème Avenue de New-York ?